Run #5 : La Run&Bike Solidaire

Run #5 : La Run&Bike Solidaire

Il y a un mois, je gagnais avec Thomas , un ami de #boostsentier (oui encore) un dossard pour la Run&bike solidaire organisé par la Fondation FDJ.

IMG_20150919_105411Sur le site de l’évènement il était conseillé d’avoir un VTT, ce que bien sur nous ne possédions pas. Malgré plusieurs annonces de recherche il a fallu attendre l’avant veille de la course pour que nous trouvions une bonne âme (Merci Alex) qui nous prêtait un superbe VTT qui nous permettait de nous présenter sur la ligne de départ sans avoir l’air de touristes.

Ah le principe d’une Run&bike ? Par équipe de deux, pendant que l’un se tue a courir le plus vite possible, l’autre se repose sur le vélo et accessoirement gueule sur son coéquipier pour qu’il double le concurrent de devant.

Premier et seul bémol, j’avais crevé le pneu arrière du vélo, et n’avais rien pour réparer, heureusement l’organisation avait prévu un stand de réparation et contre la modique somme de 6€ nous avons pu faire changer la chambre à air et donc prendre le départ.

Sur le départ nous retrouvons les copains de Boost Sentier, Vincent et Abdellah (qui avait déjà couru un 10k la veille en 38′, ainsi que Nadim et Charly (qui avait couru la Spartan Race la veille) . Ca chambre et ça tente de mettre la pression, en disant qu’on ne verrait que leur dos de toute la course. Ce à quoi je réponds que pour nous la pression c’est au comptoir et pas en course …

Dans le Sas de départ beaucoup de grands sportifs (par la taille mais aussi par le palmarès), Marie-Josée Perec, Murielle Hurtis, Ladji Doucouré (Athlétisme), Alain Bernard (Natation), Sandy Casar (Cyclisme) et bien d’autres.

IMG_20150920_110421

Le départ est donné, nous avions convenu avec Thomas qu’il démarrerai par la course à pied pour nous mettre sur de bon rail. Très vite nous nous retrouvons dans un petit peloton derrière les copains de Sentier mais à côté de Lionel et Idris (Jolie Foulée). Qui tiennent un superbe rythme, un peu comme Thomas d’ailleurs qui court les deux premiers kilomètres à une allure proprement hallucinante pour moi (moins de 4min/Km).

Les premiers switch ont lieu autour de nous mais Thomas tient bon jusqu’au kilomètre 2 et ou l’échange se passe pour le mieux.

Le peloton se retrouve bien étiré et nous remontons doucement des concurrents en gardant en ligne de mire Nadim & Charly qui sont 100 mètres devant nous.

Plusieurs changement à notre actif, je dois avouer que je ne suis pas dans une forme exemplaire et que j’en fais beaucoup moins que mon partenaire qui enchaine les kilomètres comme des perles sur un collier.

Au 4eme kilomètre une petite côte (gros faux plat montant : au choix) se présente, c’est à ce moment que nous changeons pour la 3eme fois et que je prends la course à pied, moment que je choisis aussi pour mettre un petit coup de fouet pour rattraper Nadim et son compère Charly et leur montrer la couleurs de mon dos.

Le ravitaillement arrive, je prends juste un verre d’eau qui comme à mon habitude finira en douche pour me permettre de réguler ma température corporelle qui frise des records .

Ca va très très vite, tellement vite que les kilomètres défilent sans que l’on ne les voit (enfin pas moi, thomas est assez lucide pour garder le compte).

Les derniers kilomètres se font tout aussi rapides mais les changement un peu plus fréquents. Au 9eme, alors que je laisse à Thomas le soin de passer la ligne d’arriver en courant,  Lionel et Idris (sur le vélo lui aussi) nous rejoignent et lancent alors l’accéleration finale.

Lionel et sa jolie foulée (je voulais le placer) accélère, prends une trentaine de mètres mais au sprint alors que je crie sur Thomas en laissant ce qu’il me reste de cordes vocales, Thomas lui remonte dessus mais la ligne d’arrivée est trop proche et Lionel finira 2 secondes devant mon champion.

Nous retrouvons ensuite Vincent et Abdellah, et attendons Nadim et Charly pour débriefer .

Nous sommes tous contents de notre course ou nous faisons globalement un bon score :

Vincent & Abdellah terminent en 36’18, à la 17ème position au Scratch
Thomas & moi terminons en 37’09, à la 23ème position au Scratch
Nadim & Charly terminent en 37’29 à la 26ème position au Scratch

Un beau tir groupé en somme.

Et en plus nous laissons une bonne partie des Etoiles du Sport derrière nous, notamment Ladji Doucoure qui nous avouera plus tard avoir souffert sur ce qui était sa première course de fond sur route.

 

Les plus :

– le parcours au sein du bois de boulogne
– une épreuve par équipe (merci Thomas)
– Le top 30 et le temps canon pour une première …

Les moins :

– J’en vois pas beaucoup si ce n’est la crevaison …

Une réaction au sujet de « Run #5 : La Run&Bike Solidaire »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *