1 an et 50 kilos plus tard

1 an et 50 kilos plus tard

Vous avez pu le lire dans plusieurs articles dernièrement, j’ai perdu 50 kilos en un an quasi jour pour jour…

Le 5 septembre 2015 je clôturai une page sombre de ma vie personnelle et ce jour la (enfin le lendemain) je montai sur la balance pour un état des lieux… 25 ans, 1m87, 132kg…

Non je n’étais pas gros comme on peut éventuellement imaginer, non rien ne dépassait, mais je portais du double XL, du 56 en veste et du 44 taille américaine en short..

Il faut savoir qu’avant mes problèmes j’étais plutôt sportif, toujours inscrit dans un club de sport, j’ai commencé par la piscine (plutôt en mode parpaing) puis l’équitation, puis ensuite au collège se fut le badminton et le rugby, puis ensuite vint l’athlétisme au lycée et toujours le rugby. Puis dans mes années étudiantes j’ai continué a faire semblant de courir plutôt pour me donner bonne conscience que pour vraiment entretenir un corps qui avait déjà subi des prises de poids conséquentes.

Puis je suis allé habiter en suède ou j’ai continué a jouer au Rugby (oui oui en suède) sous la houlette d’un entraineur Australien (oui toujours en suède) je suis passé de la 3 ligne, à la première ligne. Cet entraineur m’a demandé de grossir (prise de masse musculaire pas graisseuse) je suis donc passé de 100kg à 115kg.

Puis en rentrant en France j’ai arrêté de jouer mais continué de manger de la même façon, alors inéluctablement j’ai grossi pour arriver il y a un an à 130 kilogrammes.

Alors ce 5 septembre 2014 j’ai repris les running que j’avais laché 8 mois plus tôt et je me suis remis à la course à pied. Avec la ferme intention de voir la balance m’annoncer une perte de masse

Et comme on me pose régulièrement la question : Comment tu as fait ? je vais vous donner les deux trois clés que j’ai utilisé.

  • Je ne me suis pas fixé d’objectif si ce n’est celui de perdre du poids : Combien? je m’en foutais, j’avais décidé que j’en perdrais et que lorsque je me sentirais bien je me stabiliserai a ce poids. Il m’est arrivé à plusieurs reprises de me sentir bien, de vouloir stabiliser et malgré tout de continuer a perdre du poids, comme si j’avais débloqué un nouveau niveau sur un jeu vidéo. Je pense que si je m’étais mis un objectif de temps ou de poids que je n’aurai pas atteint, j’aurai pu être frustré et repartir dans une spirale « négative » de prise de poids
  • Je ne me suis privé de rien : j’ai mangé et je mange encore énormément de fruits certes, mais il m’est arrivé plus d’une fois d’avoir envie de junk-food et d’y succomber. Parce que se priver c’est se frustrer. Parce que manger doit AUSSI être un plaisir
  • J’ai bu énormément (de grenadine) : à la place du coca, Il y a moins de sucre et puis en plus ça fait faire des économies…
  • J’ai rejoins #boostsentier et j’ai recouru, et encore couru : Alors certes il m’arrive de boire une ou deux bières après la course mais comme on court vite on peut de temps en temps non ?

Bref pour perdre du poids je n’ai pas changé grand chose, je n’ai pas fait de régime Dukan ou Hyperproteiné, ou hypocalorique. J’ai juste mangé un peu plus équilibré et plus varié …

Je rajouterai ici des recettes plaisirs et pas trop caloriques au fur et à mesure de leur diffusion sur le site …

5 réactions au sujet de « 1 an et 50 kilos plus tard »

  1. Rugby, athlétisme, que des sports où tu dois te surpasser.
    Ce que tu as ensuite fait dans ta vie personnelle. Le sport aide, c’est une belle mentalité. Je n’ai jamais été sportive avant et maintenant, c’est une philosophie de vie. Bravo à toi pour tes résultats mais surtout pour ton combat !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *