Les couteaux de cuisine : des outils pour la vie >Concours Inside<

Les couteaux de cuisine : des outils pour la vie >Concours Inside<

Lors de l’entrée au lycée Hôtelier, dans tout CFA, ou école de cuisine, il est un moment que les élèves attendent avec impatience, la remise de la mallette à couteaux. Dans certains établissements c’est même une évènement avec un petit discours du chef responsable de la classe.
Je me souviens précisément des mots que mon chef de l’époque avait prononcé :

« Prenez en soin, ils seront vos co-équipiers les plus fidèles, il vous permettront de belles chose si vous les entretenez correctement. N’oubliez jamais qu’un couteau de cuisine n’est pas seulement une lame mais aussi le prolongement de votre bras ».

Ces mots ont longtemps trouvé peu d’écho chez moi, j’aiguisais mes couteaux régulièrement mais ne voyais pas l’intérêt d’en prendre plus soin que cela.

Jusqu’au jour ou mon chef suédois m’a offert un très beau couteau.

Jusque la j’allais de stage en emploi avec ma mallette de couteaux eurolam assez basique. Des couteaux de débutants qui n’avaient rien d’esthétique.

J’ai tout de suite fait attention a ce couteau comme si ma survie professionnelle en dépendait. C’était un global G5. j’ai compris a ce moment la que les couteaux pouvaient être de vrais « partenaire » et qu’en en prenant vraiment soin, c’est a dire les aiguiser très régulièrement les utiliser pour ce qu’ils sont réellement prévus, ils vous le rendent magnifiquement bien.

C’est pourquoi au fur et à mesure de ma carrière (toujours naissante) j’ai continué a enrichir mon trousseau. Peu à peu je suis passé de couteau eurolam a des conceptions germaniques tout d’abord, Zwilling, la collection Four Star qui me sied bien en main.

Puis ensuite à du Japonais, Masahiro et Misono UX10 en tête.

En revanche pour ce qui est de mes couteaux un peu plus précis tel que pour tourner des légumes j’aime particulièrement mon Couteau Bec d’oiseau Sabatier

Ce couteau à légume fabriqué en France (soyons un peu cocardier) me permet de tourner de beaux artichauts par exemple ou encore de belle pommes de terre de façon très régulière.

D’ailleurs avec Couteaux du Chef on vous propose de gagner un Bec d’oiseau Sabatier pour que vous aussi vous deveniez des As du tournage de légumes.

Pour cela rien de plus simple :

Abonnez vous à la page Instagram Couteaux du chef et à la mienne
Postez un commentaire sous cette photo en me racontant votre meilleur souvenir culinaire.
Vous avez jusqu’au Mercredi 19 avril à 19:00 pour participer.
Je tirerai au sort parmi toutes les réponses la plus originale 🙂
Bonne participation

3 réactions au sujet de « Les couteaux de cuisine : des outils pour la vie >Concours Inside< »

  1. Hello!

    Merci pour ce chouette concours, je participe avec plaisir! j’ai liké les deux comptes Instagram avec mon compte « not parisienne ».

    Mon meilleur souvenir culinaire, c’est pas facile de décider car je passe mon temps à manger lol! Mais peut-être cette année le gâteau d’anniversaire que j’ai fait pour ma fille, je me suis prise pour une Bree van de Kamp et je lui ai designé un gâteau avec un soleil en pâte à sucre, j’y ai passé des plombes car je ‘nia aucun talent particulier là dedans, franchement trop la classe sauf que bon elle a deux ans quoi, et elle a juste fourré ses mains en plein dedans en bousillant mon beau design hahaha 😀

    Il ne me reste plus qu’à croiser les doigts!! bonne aprem!

  2. Super article et merci pour le concours… C’est vrai qu’un couteau de cuisine c’est un outil pour la vie si on s’en occupe bien ! A condition qu’on se le fasse pas voler !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *